Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte à partir de 70€ d'achat en France

Une huile nourrissante pétales de rose 30mL offerte à partir de 100€ d'achat

Le paiement en 3 fois sans frais disponible dès 150 €

Rencontre avec le Dr Morgane Atanasiu, chirurgien plasticien

Pourquoi avoir choisi la chirurgie réparatrice du sein ?

La reconstruction mammaire c’est quelques chose qui me tenait vraiment à coeur parce que le cancer du sein atteint la féminité de la femme, qui perd à ce moment là les cheveux et la poitrine, ce qui nous différencie des hommes.

Comment se déroule le parcours de reconstruction mammaire ?

La reconstruction ça s’aborde ensemble c’est vraiment un parcours entre la patiente le chirurgien et le conjoint, si il peut être là c’est très bien parce que c’est vraiment long le parcours de reconstruction, et du coup il faut qu’il y ai une relation de confiance qui se fasse avec le plasticien. Il faut que la patiente  se sente avant tout en confiance.

Lors de la première consultation, c’est vraiment un échange, un premier contact, on prend aucune décision à la fin de la consultation, il faut se sentir très à l’aise avec ça. On est vraiment là pour discuter échanger. Ensuite on va discuter de la maladie elle-même, ce qui s’est passé, le vécu. C’est très important pour voir un peu dans quel état d’esprit est la patiente, est-ce qu’elle se sent ou pas prête à repartir dans un parcours long de reconstruction. Et puis après on échange sur les différentes techniques de reconstruction.

Parce que chez chaque patiente, tout n’est pas envisageable en fonction du vécu, de la radiothérapie ou non, et de l’état de la peau, et si tout a été enlevé ou pas enlevé. En fonction du cancer que l’on découvre ou on on enlève juste la tumeur, ca s’appelle une tumorectomie, avec analyses ou pas des ganglions on enlève qu’une partie du sein et parfois de la radiothérapie en plus dans ce cas il faut attendre deux ans avant de reconstruire, mais rien n’empêche d’aller voir un plasticien pour voir ce qu’il est possible de faire en attendant. En cas de mastectomie totale : ablation complète du sein : le délai avant une reconstruction est de une année.

Pourquoi un an ?

C’est le temps à une femme de se remettre de ce long parcours. Durant cette année, la peau va aussi se régénérer en partie, et ce qui va nous aider à faire la reconstruction derrière. La reconstruction après mastectomie partielle ou totale peut se faire par de la graisse associée ou non à la mise en place de prothèse. En cas de mastectomie totale : il existe d’autres possibilités de reconstruction autologue comme le lampe dorsal. Le sein controlatéral est aussi pris en compte et peut être symétrisé afin de retrouver une harmonie globale.

Quels conseils as-tu envie de donner aux femmes ?

Je pense qu’il est très important de s’écouter, sans pour autant s’alarmer à la moindre anomalie, mais je conseille vraiment aux femmes d’être à l’écoute de leur corps et de s’en occuper. L’auto-palpation doit faire partie du quotidien, j’invite les femmes à l’introduire dans leurs rituels de beauté, lors d’un gommage sous la douche ou bien l’application d’un Baume sur le corps.

3 échantillons

de votre choix se glissent dans votre commande

Expédition 48 h

hors week-end et jours fériés

Paiement sécurisé

Visa, Mastercard, Paypal Paiement en 3 fois sans frais disponible à partir de 150 €

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.