Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte à partir de 70€ d'achat en France

Une huile nourrissante pétales de rose 30mL offerte à partir de 100€ d'achat

Le paiement en 3 fois sans frais disponible dès 150 €

Les bienfaits du sommeil sur la peau

Quelles sont les conséquences d'une mauvaise qualité de sommeil ?

Une mauvaise qualité de sommeil chronique retentira donc sur les fonctions de l’organisme et en particulier entrainera des signes de vieillissement cutané. Des études ont montré une aggravation des cernes sombres, diminution des capacités de réparation cutanée, en particulier après exposition aux UV, ainsi qu’une augmentation des pertes insensibles en eau, favorisant les dessèchements. Sur le long terme, l'apparition de ses signes peuvent entraîner des conséquences sur l'image de soi. 

Comment privilégier un sommeil de bonne qualité ?

Nous sommes homéotherme mais la peau est poïkilotherme. Cela signifie que notre température corporelle est stable autour de 37°, celle de la peau varie suivant la température de son environnement, la posture, la luminosité, l’anxiété, la digestion etc. Ces modifications vont agir sur le cerveau puis retentir sur la qualité de notre sommeil ou de notre réveil.

1. Etre confortablement allongé, dans l’obscurité et le silence

Les études semblent d’accord sur le fait que la température cutanée régule la vigilance : qu’un léger refroidissement de la peau favorise l’éveil. A l’inverse la douce chaleur favorise l’endormissement et le maintien du sommeil. 

2. Le froid aide à mieux dormir

Lorsque votre corps est prêt pour aller dormir, il diminue progressivement sa température interne. Il est conseillé de dormir le visage au frais et le reste du corps au chaud dans une chambre qui affiche une température entre 16 et 18 °C. Cela favorise la respiration ainsi qu’un sommeil réparateur et de qualité. Contrairement à une idée reçue, prendre un bain chaud avant de se coucher n'est pas une bonne idée. Un bain chaud, un sauna, l’exercice physique peuvent aider à l’endormissement mais ils doivent être pratiqué quelques heures avant de se coucher. Il faut en effet que l’activité du métabolisme retourne à un état de base et que seul persiste un léger échauffement cutané. 

3. Instaurer un rituel

Pour bien réguler votre horloge biologique il est conseillé d’instaurer un rituel tout en douceur le soir.

Sa répétition à heure fixe préparera à un bon endormissement :

- un bain pas trop chaud quelques heures avant le coucher (remplir juste le fond du bain pour limiter l’eau) en appliquant le Gommage Tout Abricot 2 fois par semaine

- un auto-massage du visage avec l’Huile Nourrissante Pétales de Rose ou du corps avec le Baume éclat jardin d’été Le parfum subtil et la texture douce de ces formules participent au rituel réconfortant. 

- une tisane apaisante, camomille tilleul verveine

4. Arrêter les écrans 1h avant de se coucher

Les personnes utilisant leurs smartphones dans le lit avant l’endormissement ont un risque supérieur d’être de mauvais dormeurs. L’augmentation de la durée d’utilisation du smartphone au moment du coucher est associée à plus de fatigue. A cela s’ajoute plus de difficultés au lever chez les personnes autour de 40 ans et une diminution de la durée de sommeil autour de 60 ans.

Que faire en cas de trouble du sommeil et qui consulter ?

Les troubles du sommeil vont retentir sur votre vie ne les négligez pas. On peut différencier :

- les troubles de l’endormissement qui signent un manque de mélatonine 

- le réveil nocturne vers 3 heures du matin correspond plutôt à un foie surchargé de toxine 

- le réveil après 4 heures évoque une dysbiose intestinale (déséquilibre ou mauvaise adaptation du microbiote intestinal) 

Si vous manquez d’intérêt,  d’entrain dans la journée, si vous avez des difficultés à vous lever ou à l’inverse si vous êtes irritable, que vous n’arrivez pas à prendre du recul, que votre sommeil est agité, peut être manquez-vous de neuro-transmetteurs (sérotonine ou dopamine), de vitamine B, de fer.

Dans ce cas, vous conseille de consulter un micro-nutritionniste. Les « syndrome des jambes sans repos », caractérisé par une envie irrésistible de bouger les jambes, et, dans certains cas, d’autres parties du corps, par exemple les bras est souvent en lien avec une insuffisance veineuse, le froid améliore. Enfin méfiez-vous des apnées du sommeil qui peuvent débuter assez jeune, les pneumologues vous renseigneront.

Les produits recommandés pour instaurer un rituel tout en douceur le soir

3 échantillons

de votre choix se glissent dans votre commande

Expédition 48 h

hors week-end et jours fériés

Paiement sécurisé

Visa, Mastercard, Paypal Paiement en 3 fois sans frais disponible à partir de 150 €

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.