panier
0
Trois échantillons offerts
Livraison offerte
Miniature offerte

Votre panier est vide.

Les taxes et frais de livraison définitifs sont calculés à l’étape suivante

Frais de livraison estimés

Sous total 0,00 €

Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte à partir de 90€ d'achat en France

La Trousse de l'été offerte à partir de 120€

Le paiement en 3 fois sans frais disponible dès 150 €

Rencontre avec Marion Guillet, fondatrice de Tone

Comment est née l'envie de créer Tone ?

 Le monde de la wellness peut être très élitiste, et j’avais envie d’avoir un projet qui permette de donner accès de manière simple à des informations, des produits, et envie d’encourager les gens à prendre soin d’elles/eux.

Le concept est venu naturellement car beaucoup de mes ami-es me demandent d’où viennent mes tenues de yoga, de sport, puis je n’ai plus eu envie d’acheter mes compléments/vitamines à la pharmacie, j’ai tout de suite pensé à une destination en ligne où il y aurait tout cela, une expérience qui me ferait rêver, qui me donnerait encore plus envie d’apprendre sur le bien-être.. C’était evident il fallait que j’essaye de créer cette destination en ligne.

Pourquoi avoir choisi ce nom ?
Tone veut dire « renforcer » en anglais, avec un accent sur le côté physique, renforcer ses muscles, mais j’extrapole aussi cela au mental.
Se renforcer mentalement et physiquement.
La tagline le dit: Tone, Mind & Body
Puis Tone ça signifie aussi « tonalités » « tons », ça fait référence à toute là diversité de tons qui existent. Au fait que chaque personne soit unique, et n’ait pas besoin de se comparer, de faire pareil qu’une autre.
Chacun a sa definition du bien-être, et c’est bien comme ça.

3 conseils à une personne qui souhaite se lancer dans l’entreprenariat ?
Ne pas se laisser décourager.
Y croire profondément (j’ai utilisé des exercices de visualisation, et beaucoup de méditation)
Et se lancer même si ce n’est pas aussi parfait qu’on le voulait! C’est comme ça que je fais quand j’ai peur, je saute rapidement.

Qui incarne « Tone » ?
Toutes les personnes qui veulent prendre soin d’elles, physiquement et mentalement.
C’est une personne ouverte d’esprit, ouverte à d’autres approches de la santé, qu’elles viennent de près ou de loin.
Une personne dans le partage qui trouve de l’énergie dans cette communauté.
C’est large, car j’essaye de faire de Tone un concept inclusif.

Quels sont tes critères pour sélectionner une marque ?
J’ai à tout prix voulu essayer de donner à Tone une dimension responsable. On ne peut pas faire de compromis, surtout sur l’offre beauté et santé.
C’est donc un ensemble de marques soucieuses d’utiliser des produits naturels, bio quand cela est possible, de produire raisonnablement, de trouver des fournisseurs qui leur ressemblent.
J’ai aussi eu à coeur d’échanger avec des marques, avec qui créer des synergies, de vraies connections, car ça a du sens pour la communauté wellness.
Il y a en majorité des marques gérées par des femmes, je suis contente de mettre cela en valeur aussi. J’espère échanger aussi avec des entreprises gérées par des personnes issues de groupes sous-représentés.

Et je suis tellement fière de l’offre qui est sur Tone. A commencer par Alaena, une relation qui dure au fil des ans, une collaboration où je pense qu'on apprend les un-es des autres.

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite débuter le yoga ?
C’est un investissement pour la vie, j’ai été encore plus motivée dans ma pratique en réalisant que les personnes ayant pratiqué toute leur vie arrivaient à un âge avancé avec une condition physique exceptionnelle, une souplesse, et aussi une peau magnifique. Je leur dirais surtout de ne pas se comparer aux autres, car chacun a sa pratique, que notre corps nous permet d’évoluer extrêmement vite
C’est un moment autant pour le corps que pour l’esprit, lancez-vous, ça ne sera jamais pour rien.

Quelle place à la beauté dans ta vie ?
J’associe beaucoup la beauté au fait de prendre soin de soi, ce qui est devenu essentiel pour moi après quelques challenges personnels.

J’ai beaucoup appris, avec Alaena, qui fait vraiment preuve de pédagogie sur le sujet, et qui rend le sujet simple et accessible.

J’apprends encore tous les jours, je remets en question plein de choses, notamment le vocabulaire qu’on utilise (moi en premier), par exemple « belle peau » réfléchir à ce que cela comprend, les imperfections ne rendent pas la peau moins belle. La peau traduit tout ce qu’une personne peut vivre dans son quotidien (que ce soit des hormones un peu perturbées, un mode de vie stressant, pas eu le temps de bien manger…).

Les rituels beauté ça nous permet de revenir dans le calme, de faire quelque chose pour soi, et ça a un impact sur notre mental ce moment.

Quels sont tes coups de coeur Alaena ?

Double nettoyage, puis hydratation.
Et quand je suis à la maison dans un moment tranquille, peeling ou masque hydratation.

Et surtout le solaire ! Merci Alaena de m’avoir enfin ouvert les yeux sur le sujet, car les peaux métisses n’ont pas toujours conscience d’être concernées par le sujet.

Un rituel simple et rapide, qui entre parfaitement dans mon mode de vie, entre du sport, du surf, du yoga, et des projets professionnels par dizaines, entreprenariat, marketing freelance, shoots…