panier
0
Trois échantillons offerts
Livraison offerte
Miniature offerte

Votre panier est vide.

Les taxes et frais de livraison définitifs sont calculés à l’étape suivante

Frais de livraison estimés

Sous total 0,00 €

Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte à partir de 70€ d'achat en France

Une Brume d'eau 50mL offerte à partir de 100€

Le paiement en 3 fois sans frais disponible dès 150 €

Comment prolonger son bronzage ? Les conseils de notre dermatologue

Quel est le processus de pigmentation de la peau ?

Dr Sylvie Peres : Les mélanocytes sont des cellules qui interviennent dans la pigmentation de la peau situés à la jonction entre l’épiderme et le derme, ils sont à l’origine de la production de mélanines faisant partie des principaux pigments biologiques responsables de la coloration de notre peau, des poils et des cheveux. Le bronzage est avant tout, rappelons-le, un mécanisme de défense naturel de la surface cutanée contre l’agression des UV, car plus l’épiderme est exposé au soleil, plus la production de mélanine (pigment brun-marron) par les mélanocytes est stimulée et se diffuse dans les autres cellules de l’épiderme, appelées kératinocytes.

La peau met également en route une deuxième parade, celle des kératinocytes qui se multiplient activement pour former une couche épaisse protégeant les cellules germinatrices à la base de l’épiderme. En été, toute la peau est donc en action, bien plus que d’habitude, mais les UV génèrent des radicaux libres. La peau produit des enzymes pour les neutraliser, mais elle perd peu à peu sa capacité à en créer suffisamment. En une vingtaine de minutes au soleil, elle a perdu toute la vitamine E qu'elle contient et elle ne la synthétise pas elle-même.

1-Respectez votre peau

Plus le bronzage sera doux, plus il sera homogène et durable. Il faut absolument éviter le coup de soleil désagréable, inesthétique et grand pourvoyeur de cancer en particulier de mélanomes.

 
L’idéal est de préparer doucement la peau par une exposition progressive. Préférez les expositions tôt le matin ou en soirée, allonger progressivement la durée puis se couvrir, mettre une crème solaire spf 50+ sur les zones découvertes. 

 2-Bien préparer sa peau au soleil

Pour bien « prendre le soleil », il faut débuter les expositions avec une peau parfaitement hydratée, entretenue par des peelings et gommages réguliers car une couche cornée épaisse fait écran aux UV. 

Sur le visage, appliquez une à deux fois par semaine le Peeling acides de fruits. Il permet de lutter contre l’hyperkératinisation en éliminant les couches superficielles de la peau. Il peut être appliqué 2 fois par semaine, le soir, même en été. Il permet également d’éviter le rebond de l’acné à la rentrée. Sa formule contient tous les alpha hydroxy acides extraits de fruits – citron, orange, myrtille, canne à sucre, érable.

Sur le corps, appliquez le Gommage tout abricot pour éliminer les peaux mortes une à deux fois par semaine.

3-Avoir une beau bien hydratée

C’est important pour la qualité de la peau mais aussi pour un bronzage durable. Pour cela, il faut choisir des formules qui contiennent des molécules humectantes comme la glycérine et des molécules qui retiennent l'eau comme l'acide hyaluronique, ainsi qu’une combinaison d’huiles et de cires végétales.

 
Au retour de la plage suivant l’humeur on applique une huile parfumée qui pénètre vite comme notre Huile nourrissante pétales de rose. Multi-fonction, elle s’applique sur le visage, le corps et les cheveux et grâce à sa richesse en caroténoides elle stimule le bronzage.
On alterne avec le Baume éclat jardin d'été que l’on massera après la douche pour activer la microcirculation et ainsi limiter les pertes insensibles en eau et restaurer la fonctionnalité de la peau en constituant le film hydrolipidique. Sa formule est riche en cire de mimosa, huile de coco et huile de germe de blé. 
 
 
Sur le visage, appliquez matin et soir l'une de nos crèmes hydratantes au complex G5, riche en extrait de graines germées bio, huile de camélia et cire d’abeille.

 

4-Consommer des aliments riches en vitamine A

Pour obtenir un teint un peu plus hâlé : huile de foie de morue, les micro-algues (spiruline et chlorelle), les fruits et légumes colorés à consommer crus (salade, épinard, chou kale, carottes, courges, tomates, aubergines, betterave, myrtille la pastèque, la papaye, la goyave et le melon).

La tyosine, acide aminé précurseur de la mélanine est aussi intéressante. On la trouve dans les aliments suivants : amande, avocat, banane, fève de Lima, graine de citrouille, graine de sésame, certains fromages à pâte dure comme le parmesan et le comté. La cystéine intervient aussi dans la synthèse de la mélanine : levure de bière, germe de blé, ail, oignon, chou de Bruxelles, brocoli, noix, graines, fruits de mer, poissons, œufs, viande. 

Les antioxydants permettent de piéger efficacement les radicaux libres générés par les ultra-violets. Les sources de vitamine C et d’antioxydants vont être les fruits et légumes frais de saisons. Il est important de rechercher des circuits courts (direct producteur) et bio, garant d’un bon rapport qualité prix, sans pesticides et plus riches en anti-oxydant.

Il est important également de suivre les saisons, cela permet de changer son alimentation et detoxifier le foie pour une cuisine printanière, on pense aux herbes thym basilic, persil, coriandre ail des ours …gingembre et curcuma mais aussi aux algues délicieuses en salades !

La vitamine E est une vitamine liposoluble, elle est donc contenue dans les aliments riches en lipides tels que l’huile de germe de blé, l’huile de tournesol, l’huile de pépins de raisin, les noix, les amandes, l’avocat et les poissons gras. consommez chaque jour 5 portions de fruits et légumes (tomate, melon, fraise, carotte, etc.). Pour vos collations, pensez par exemple au jus de tomate ou de carotte bien frais.

Les omégas : Ceux qui renforcent l’hydratation, le bon cocktail d’oméga 3, 6 et 9. Chaque huile végétale a une composition unique qui associe des taux variés d’acide gras à d’autres composants dit mineurs, mais dont le rôle n’est pas négligeable ! On les choisira bio et pressées à froid pour préserver leurs bienfaits. On les associera en fonction des buts recherchés (anti-inflammatoires, hydratation etc.)

5-Booster les antioxydants

Les sources de vitamine C et d’antioxydants sont les fruits et légumes frais de saisons (pèches, brugnons, raisins, poivrons, framboises, fraises, cassis, grenade, etc). Il est important de suivre les saisons, cela permet de changer son alimentation et détoxifier le foie. Pour une cuisine ensoleillée, on pense aux herbes (thym, basilic, persil, gingembre et curcuma), mais aussi aux algues délicieuses en salades. La vitamine E est une vitamine liposoluble, elle est donc contenue dans les aliments riches en lipides tels que l’huile de germe de blé, l’huile de tournesol, l’huile de pépins de raisin, les noix, les amandes, l’avocat et les poissons gras (sardines, foie de morue).