panier
0
Trois échantillons offerts
Livraison offerte
Miniature offerte

Votre panier est vide.

Les taxes et frais de livraison définitifs sont calculés à l’étape suivante

Frais de livraison estimés

Sous total 0,00 €

Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte à partir de 70€ d'achat en France

Une Huile nourrissante pétales de rose 30mL offerte à partir de 100€

Le paiement en 3 fois sans frais disponible dès 150 €

Marie Diard, fondatrice de Jane de Boy

Découvrez le portrait de Marie Diard, fondatrice de Jane de Boy, concept-store mode et lifestyle.

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ?

J’ai un parcours plutôt atypique, j’aime dire que j’ai un bac -3. Je suis partie de chez mes parents à l’âge de 16 ans pour suivre un amoureux. J’ai commencé par travailler dans la restauration et je suis ravie de cette expérience qui a duré 5 ans qui m’a apporté courage et ténacité, très utiles pour mon aventure entrepreneuriale. 

J’ai travaillé 10 ans dans la pub puis j’ai voulu m’installer au Cap Ferret car je venais d’avoir un petit garçon. J’y ai vécu pendant 20 ans, et c’est à ce moment là qu’a commencé l’aventure Jane de Boy

Mon grand père avait un terrain au Cap Ferret sur lequel j’ai pu ouvrir ma première boutique en 1999. Je l’ai appelée Jane de Boy en son hommage. Jane de Boy c’est un lieu dit du Cap Ferret.  

Aujourd’hui cela fait 25 ans, on a commencé par de petites boutiques toujours ouvertes à l’année, puis le papa de ma fille a rejoint la société en tant qu’associé, et a décidé de développer le site internet. On a commencé en 1999 avec la première petite boutique dans le jardin de mon grand père, puis on a ouvert en 2002 une deuxième boutique au Cap Ferret, en 2006 une boutique à Arcachon et ce qu’on appelle le 13 au Cap Ferret - la boutique actuelle situé au 13 boulevard de la Plage. En 2010 on a ouvert la première boutique à Bordeaux qui a ensuite déménagé en 2017 dans la boutique-appartement actuelle, qui est au premier étage d’un immeuble, une adresse confidentielle qui offre une expérience totalement différente.

Parlez-nous de vos critères pour sélectionner les marques

Je n’ai pas de critères mais je fonctionne au coup de coeur. Si je vois une pièce que j’aimerais porter, mettre chez moi, ou offrir à quelqu’un alors j’ai envie de la proposer à mes clients. Je privilégie aussi le savoir faire traditionnel, la production européenne. Cela crée une sélection unique qui me ressemble, les clients le ressentent et nous le disent. C’est plus de 300 créateurs et certains jamais vu ailleurs.

Quelle place à la beauté/bien être dans votre vie ?

Je travaille tellement entre les différentes boutiques, la communication, les achats …etc qu’il me reste peu de temps. Mais j’adore la beauté et j’aime conseiller mes clients. Je rêverais d’ouvrir un jour une maison d’hôte Jane de Boy avec un spa et tout l’univers maison, beauté que j’aime.

Un souvenir d’enfance lié à un parfum, une transmission de beauté ?

S’hydrater, boire beaucoup d’eau, un grand verre d’eau avec du citron, ce que je dis à ma fille tous les matins. J’ai des souvenirs d’enfants liés aux odeurs qui évoquent les vacances au Cap Ferret, le sable, le monoï. J’ai grandi à Bordeaux mais je venais tous les weekends et les vacances chez mon grand-père au Cap Ferret. Ce sont de merveilleux souvenirs.

Quels sont vos coups de coeur Alaena ?

L’huile démaquillante, elle a un côté doux, rassurant, j’adore ce moment de démaquillage tous les soirs. Comme je disais j’ai pas beaucoup de temps mais je savoure ce rituel. J’ai une peau très sensible, je ne supporte rien, et elle me convient très bien. J’aime son parfum, c’est très important pour moi. J’aime tous les produits de la gamme que j’ai sélectionnés pour Jane de Boy mais l’Huile démaquillante c’est un vrai coup de coeur.  

Retrouvez une sélection de produits Alaena dans les deux boutiques Jane de Boy du Cap Ferret, 13 et 34 boulevard de la plage et sur janedeboy.com