LIVRAISON OFFERTE

à partir de 70€ d'achat

3 échantillons offerts se glisseront dans chacune de vos commandes !

Comment protéger sa peau du froid ?

Comment protéger sa peau du froid ?

Les températures chutent, le vent souffle, l’humidité grimpe, les flocons tombent et notre peau (comme notre moral) est mise à rude épreuve. En suivant une routine de soin efficace, vous pourrez chouchouter votre peau, la protéger des agressions hivernales et retrouver un teint éclatant ! Voici quelques conseils pour dire adieu à la peau sèche, aux tiraillements et aux lèvres gercées.

Bien hydrater sa peau 

En hiver, les vaisseaux sanguins se contractent et le sang migre en priorité vers les organes vitaux pour réchauffer le corps. La peau est moins alimentée en eau mais aussi en sébum, elle s’assèche, peut tirailler ou démanger. 

Pour garder une belle peau, il est donc indispensable de l’hydrater profondément et régulièrement. Pour le visage, l’utilisation d’une crème hydratante adaptée à son type de peau est plus que jamais conseillé. Si votre peau à tendance à devenir significativement plus sensible, alterner votre crème habituelle avec une crème peau sensible. Ensuite, les masques hydratants vous permettront de dire adieu aux sentiments d’inconfort dus au froid. Leur texture gourmande et veloutée apporte un confort maximum à toutes les peaux, même les plus sensibles et nourrisse en profondeur. 

Pour le corps, un baume riche en cires et huiles végétales, assurera une hydratation durable dans le temps et réconfortera les peaux les plus sèches.

Pour renforcer la barrière cutanée, il est aussi possible d’appliquer 2-3 gouttes d’huile végétale bio : jojoba pour les peaux mixtes, avocat pour les peaux sèches, amande douce pour le corps … Après la douche sur peau humide, elles seront parfaites pour compenser les manques de la peau. 

Prenez soin de vos lèvres

En hiver, les lèvres sont plus exposées au froid et elles sont plus fragiles car elles sont dépourvues de film hydrolipidique et ne peuvent donc pas se protéger aussi correctement que d'autres zones de la peau. Résultat, elles perdent leur élasticité et peuvent se fendiller. Pour éviter cela, on pense à les hydrater régulièrement à l’aide d’un baume à lèvres bio ou fait maison. 

Pour un baume à lèvres maison, faites fondre au bain marie une demi c.à.c de beurre de karité, une demi c.à.c d’huile de carotte, une demi c.à.c de cire végétale de votre choix, ajoutez ensuite 2 gouttes d’huile de germe de blé puis versez le tout dans un pot vide et laissez refroidir. Et hop des lèvres toutes neuves ! On nous souffle que les petits pots des échantillons Alaena sont parfaits accueillir votre soin maison… Vous trouverez plus d’explications dans cet article sur les baumes à lèvres maison.

Protégez vos défenses cutanées naturelles

Le froid altère le film hydrolipidique de la peau qui joue habituellement le rôle de bouclier protecteur face aux agressions extérieures (stress, UV, pollution). La barrière cutanée ainsi fragilisée, la peau se déshydrate. En plus d’une bonne hydratation, il est donc indispensable d’aider la peau à se défendre. 

La protection de la peau passe plus que jamais par un nettoyage et un démaquillage doux et respectueux de l’équilibre et de la sensibilité de l’épiderme. Si ce n’est pas déjà fait, il est temps de passer au savon saponifié à froid ! En effet, les savons naturels sont moins agressifs et moins asséchants pour la peau et ils permettent de rééquilibrer la flore bactérienne. Dans cet article, on vous explique plus en détails pourquoi votre peau vous le demande. 

On préfère également les huiles démaquillantes bio qui vont éliminer les impuretés tout en hydratant intensément la peau. On peut choisir des huiles vierges comme l’huile de jojoba ou des formules plus élaborées. Le démaquillant étant un produit nettoyant qui participe à l'hydratation de la peau, le démaquillage est une étape qui s'applique même aux femmes qui ne se maquillent pas. 

Enfin, pour se rincer le visage, on privilégie des eaux de source ou thermales. En effet, elles ont pour effet principal de calmer irritations et rougeurs et d'apaiser les peaux sensibles. De plus, la forte concentration en calcaire et en chlore de l’eau du robinet irrite la peau et agresse les barrières cutanées. 

Bien protéger ses mains

Avec le visage, c’est la partie du corps la plus exposée. Massez les donc quotidiennement avec une huile hydratante ou votre baume corps pour nourrir la peau et les ongles, et les préserver de l’assèchement.

Protéger sa peau du soleil

Ou l’oublie souvent mais, même en hiver, le soleil continue d’agresser notre peau. Cette dernière y est peu préparée et si une protection UV n’est pas nécessaire en ville, elle est indispensable lors d’une longue ballade ou au ski. La neige reflète 85 % des UV, et plus on gagne en altitude, plus les rayons du soleil sont néfastes, on applique donc une protection solaire élevée et ce même par temps couvert.

Eviter les longues douches chaudes

La tentation de prendre une douche presque brûlante lorsqu'il fait un froid polaire à l'extérieur est tentante. Pourtant, le contact prolongé de l'eau chaude sur votre peau va éliminer les huiles protectrices naturelles de la peau qui cédera davantage au dessèchement. Si l'idée d'une douche froide vous donne des frissons, optez pour une douche tiède de moins de 10 minutes, sans oublier d'hydrater votre corps en sortant. 

L'impor­tance d'une bonne alimen­ta­tion anti-froid

Le premier conseil est de boire au mini­mum un litre par jour car l'hiver, la peau se déshy­drate autant que l'été  ! 

Pendant la saison hiver­nale, privi­lé­giez les aliments qui contiennent des omégas 3, ces acides gras essen­tiels qui assurent la cohé­sion des cellules et l'étan­chéité de l'épiderme. Ils se retrouvent dans l'huile de bour­rache, de colza, la mâche, les noix, les pois­sons gras ou les oléagineux (graines de courge, de chia). Faites le plein de vitamines C également grâce aux oranges, aux kiwis ou aux choux. 

Enfin, et cela est vrai tout au long de l’année également, évitez au maxi­mum les aliments indus­triels compo­sés de graisses satu­rées qui maxi­misent les risques d'irri­ta­tion de la peau.

Article rédigé par Alaia - Equipe Alaena, le 14/02/2018




LES PRODUITS À ADOPTER